Quand le Mac passe au turbo

Publié le 24 Mars 2010

macmini.pngCela fait 6 mois que Snow Leopard, la version 10.6 de MacOS, est sorti. 6 mois que la révolution silencieuse a lieu. Non seulement le code a été profondément revu pour améliorer la vitesse et la stabilité du système, mais il a généralisé un certain nombre de choses qui posent les nouvelles fondations du Mac pour les années à venir.

Ainsi, alors que le PowerPC G5 était déjà 64 bits, ainsi qu'une partie du code des MacOS sortis en même temps, la généralisation du 64 bits n'a vraiment lieu qu'avec SnowLeopard et, comble de l'ironie, les processeurs 64 bits Intel (Core2Duo & co). Cela peut paraître anecdotique, mais la gestion de la mémoire au-delà de 4Go est une des démonstrations que l'on avait généralement du 64 bits. On peut y ajouter la vitesse de traitement lors de gros calculs. Ainsi, comme l'ont démontré les tests des derniers iMac les performances en 64 bits sont bien meilleures, notamment avec Handbrake dont les compressions de vidéo en H264 mettent 57% de temps en moins : ce n'est pas rien ...

Mais le meilleur est encore à venir et c'est ce que craint le plus le fondeur attitré des Mac : l'OpenCL va permettre de titrer la quintescence de nos machines et notamment de la puissance de nos cartes graphiques qui la majorité du temps ne sont pratiquement pas exploitées, surtout quand il y en a 2 dans le châssis ! Ainsi, en début d'années, les premiers tests concluants ont été présentés : le rapport entre un quad-core de 2,5Ghz et des cartes "graphiques" dédiées au calcul sont de 1 pour 25. Oui, cela équivaut grosso modo à la montée en puissance de nos processeurs sur 6 ans. Un joli bond en perspective.

Et cela va nous profiter également dans nos appareils mobiles frappés d'une pomme. Et là, ça devient tout simplement génial puisque le potentiel est tout simplement énorme et risque de laisse sur le côté les géants comme Sony, Nintendo et Microsoft.

Pour en revenir à nos Mac, cela va se traduire cette année et l'année prochaine par une floppée de logiciels optimisés qui vont dépoter (division par 4 au minimum des temps de traitement) et qui vont encore une fois démontrer la distance qui sépare le monde Mac & Linux de Windows. A bon entendeur ...

Rédigé par Teknofil

Publié dans #HighTech

Repost 0
Commenter cet article

Philippe 01/04/2010 00:09


Mon Mac avait d'origine Tiger.
Et justement istat me montre que depuis que j'ai Leopard et plus encore avec SL :
1 - les températures sont montées en flèches
2 - C'est moins réactif
3 - La 3D n'est pas utilisé par ma pauvre X1600
4 - Mon Proc doit combler les manques de ma carte video / la mauvaise gestion des pilotes

Non DirectX n'est pas OpenGL. DirectX est très facile à utiliser de l'avis de tous les développeurs, OpenGL plus adapté aux logiciels spécialisés ...

Je pense que même si DirectX en 1995 était nul, Apple aurait pu intégrer une meilleur gestion des pilotes depuis Tiger !

Mais il est vrai que les interfaces sont de plus en plus lourdes, cf Vista ...


Teknofil 09/04/2010 20:04



Mais c'est fait depuis longtemps. Reste que si Ati ne veut pas développer son matos en 3D notamment, il ne faut pas s'en prendre à Apple. Pour moi, le mac fait tout mieux que le PC. Et je le vois
au boulot avec un Linux comme un Seven ...


D'ailleurs, Apple sort l'OpenCL pour l'iphone et l'ipad : ça veut tout dire !



Philippe 31/03/2010 08:00


C'est juste dommage que l'OpenCL arrive avec les 4 coeurs en 2010 alors que directx utilise la carte video depuis 1995 !

Je sais que ce n'est pas Serveur X11 mais c'est du pareil au même. Le souci c'est qu'il sort à peu près tous les 2-3 mois de nouveaux pilotes Nvidia et Ati ... pour windows qui améliorent les perfs
... pourquoi pas chez Apple ?

Y-a-t-il un bench pour mettre en évidence les perfs graphique sur le Mac ? Comment peut-on s'assurer que ce n'est pas le CPU qui fait tout le boulot ?


Teknofil 31/03/2010 11:53



L'OpenCL est disponible depuis l'an dernier (avec SnowLeopard).


Quant à l'OpenGL, cela fait des années que c'est géré par les Mac. Et l'accélération matérielle a toujours été disponible avec MacOS X. Donc DirectX a son équivalent depuis des années, la
stabilité en plus sur Mac.


Pour les pilotes, faut demander à ATI & nVidia ... c'est eux qui développent ou font développer, pas M$. D'où l'intérêt de l'arrivée de Valve sur Mac puisqu'ils ont une équipe qui s'en
occupe.


Oui, il y a plein de Bench (il suffit de voir les tests de MacGé par exemple lors de la sortie du dernier iMac). Ensuite, avec le moniteur d'activité et/ou des widgets : par exemple istat pro) on
voit si c'est le(s) CPU qui travaille(nt) ou pas


Enfin, dire que ServeurX et Quartz, c'est du pareil au même revient à dire qu'une Trabant et une Golf 6, c'est la même chose ...



Philippe 28/03/2010 14:46


Si deja on pouvait exploiter à fond la 2D ... les librairies sont très importantes pour faire des logiciels ... et si il n'y a pas beaucoup de jeux sur Mac, c'est aussi à cause de ca ...
Le serveur X est pourri comme sous Linux ! Et les bench exploitent des librairies optimisées, encore faut-il que les logiciels exploitent ces mêmes librairies !!! Je ne parle pas d'autocad et
compagnie mais des logiciels courant comme Word et Excel ...


Teknofil 28/03/2010 16:58


Mais 2D, 3D ou vidéo, c'est du pareil au même avec OpenCL : utilisation de la puissance disponible. Et de ce côté, le Mac a encore quelques coups d'avance (comme pour la 2D et la vidéo puis
prochainement la 3D).

Il me semble que tu confonds beaucoup de choses. D'abord, MacOS X ne repose pas sur un serveur X même s'il est possible d'en lancer un (X11) pour faire tourner les applications Linux. Le système
graphique est Quartz et regroupe un certain nombre de technologies dont l'accélération 2D (CoreGraphics). Maintenant, si les applications tierces telles celles de M$ ou de La Daube ne veulent pas
les exploiter, il ne faut pas le reprocher à Apple. Elles existent et leurs implémentations dans les applications Apple sont de véritables démonstrations technologiques.

Maintenant, pour revenir à la 3D ou aux jeux sur Mac (Blizzard a toujours développé sous Mac et ces versions n'ont jamais eu rien à envier aux versions PC ...), les éditeurs ont toujours joué sur
le volume. Mais avec un acteur comme Valve qui est venu donner un coup de main (pour ne pas dire faire le boulot des développeurs nVidia/Intel/ATI) côté OpenGL, on va commencer à rigoler : MacOS X
va démontrer (encore une fois) sa supériorité technologique.

Reste que celles et ceux qui achètent des Mac ne sont (vraiment) pas des joueurs. Mais avec l'AppleTV et sa succession, il y a un boulevard pour Apple face à Sony, Nintendo & ... M$
D'ailleurs, les jeux sur iPod Touch et iPhone ont bien montré que c'était plus facile de programmer pour cet environnement et que le résultat dépassait de loin les espérances les plus folles



Philippe 27/03/2010 20:30


Après quand tu parles de l'openCL dans ton post, ca me fout en rogne par rapport à Apple !

Ne pas exploiter la carte video à 100% est un mal que ne connait pas Windows. En 1995, Microsoft sortait DirectX et depuis les developpeurs sortent des pilotes pour exploiter au max les cartes
graphiques. Apple est très très en retard là dessus ... Ca me désole ! Quand Steve critique Adobe car Flash est merdique (à juste raison) mais qu'a fait Apple pour mieux exploiter les cartes vidéos
?? Rien !

J'ai pu comparer un iMac 27" avec Core i7 et mon iMac de 2006. J'ai vraiment du mal à sentir la différence ! A côté de ca j'ai pu tester un Core i5 sous windows 7, et là on sent vraiment la
puissance ...


Teknofil 27/03/2010 20:36


Attention à ne pas tout confondre : OpenCL, comme OpenGL, existe aussi sous Windows. Maintenant, sous Windows, ce sont les constructeurs qui optimisent leur pilote (avec une stabilité lamentable,
mais c'est un autre problème que j'ai expérimenté en long, en large, en travers avec Puces3D et qui est toujours d'actualité). Sous Mac, les pilotes OpenGL ne sont pas optimisés ... par les
constructeurs !
Apple ne peut pas y faire grand chose malheureusement.

Pour en revenir à l'OpenCL, l'objectif est d'utiliser la puissance graphique tout le temps. Or, sous Windows, DirectX ne le fait pas. Il ne le fait que dans certains cas. Ni plus ni moins que sous
Mac.

Dernier point, pour la comparaison, encore faut-il vraiment utiliser les bons benchmarks : il y a de sacrés différence entre les imac de 2006 et le Corei5 d'aujourd'hui, il suffit de lire les
articles. Ceux qui retouchent de la photo ou font du montage vidéo le sentent bien. Mais pour l'utilisateur lambda, cela ne se sent pas. C'est normal : sous Mac, même un vieil ibook G4 @ 1Ghz est
largement suffisant pour faire 99% des besoins normaux (web, mail, tableur et traitement de texte, récupération de photo, impression)


Philippe 27/03/2010 20:07


Disons que la situation financière n'est pas tip top. Donc je me dis que je ferais mieux de revendre maintenant mon mac avant qu'il ne me lache. Je rachète un PC en attendant que la crise passe et
que je puisse reprendre un Mac ...


Teknofil 27/03/2010 20:24


Vu ton niveau en informatique, l'option Hackintosh ou Linux tient largement la route. Sinon, il y a le mac mini, disponible en quantité sur le refurb et que tu pourras aussi revendre (encore plus)
facilement. C'est vraiment l'intérêt du Mac avec sa durabilité. Pour ma part, la crise me fait juste repousser l'achat de l'iPad ... à moins que ce ne soit la VMC double-flux qui en fasse les frais
(que je l'installe en mai ou en septembre, ce sera pareil pour ma facture de chauffage)