Et si c'était ...

Publié le 15 Mars 2010

La révolution tant attendue ? Non, je ne parle pas de politique. Je ne me fais plus d'illusions depuis quelques temps déjà (3 ans pour être précis). Mais bien de la nouvelle révolution d'Apple : l'iPad.

En effet, avec plus de 100.000 précommandes rien qu'aux Etats-Unis, pour un appareil que très peu ont approché, c'est tout simplement incroyable. Et ces "early adopters" auront un effet levier non négligeable, comme cela s'est passé pour l'iphone : une fois que l'on y a goûté, c'est comme une drogue, on ne peut plus s'en passer.

Le côté addictif de la chose est tout de même incroyable. Ainsi, nombre de personnes qui ont des smartphones ,soit disant aussi bons si ce n'est meilleurs que l'iphone, vont y passer dès que le renouvellement de leur abonnement s'y prêtera. C'est tout de même incroyable, non ?

Alors, je vous laisse imaginer le "carnage" avec cette tablette qui va durer des années chez de nombreux clients ... qui en profiteront sans aucun doute pour passer au Mac (iMac, MacBook (Pro), Mac mini, peu importe) si ce n'est déjà fait après avoir adopté l'iPhone. Bref, un énorme switch à venir, avec des parts de marché de l'ordre de 10 voire 15% pour 2010 et 2011.

Mais après, la chute risque d'être terrible. Parce que ce qui est incroyable avec les Mac, c'est que ça dure. Bien, longtemps et surtout de manière stable. Ainsi, l'iBook acheté en octobre 2004 tourne encore avec Leopard et est largement suffisant pour surfer, faire de la bureautique voire visualiser les photos (même si son écran est aujourd'hui totalement dépassé, surtout en 12 pouces).

Idem pour l'iMac acheté un an après et qui sert encore plusieurs fois par semaine pour la même chose mais également pour de la retouche photo, de la construction de site web, etc. Bref, une véritable station de travail encore très performante : le G5 n'était pas vraiment un veau, c'est le moins que l'on puisse dire ...

Et je ne vous parle pas du "vieux" MacBook Pro de 2008 qui semble toujours aussi vaillant qu'au premier jour, toujours sous Leopard. Il n'y a qu'au niveau du design qu'il se prend une claque à côté d'un unybody. Et surtout en voyage où la rigidité de ce dernier, voire son autonomie avec les nouvelles batteries à haute capacité, font merveille.

Pour en revenir à l'iPad, je suis certain de craquer. Peut-être pas tout de suite si j'arrive à rester suffisament loin d'un point de vente ou s'ils n'ont pas plus le modèle que je pense acheter (un 64Go). Mais c'est certain que d'ici cet été, j'aurai craqué. Au plus grand plaisir d'Amandine qui va pouvoir regarder ses films sur son "grand" écran dans la voiture.

Et dire qu'après, il y aura le nouvel iPhone ... (le 3G qu'utilise Jia a déjà été optionné par mon frère !)

Rédigé par Teknofil

Publié dans #HighTech

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

Philippe 17/03/2010 21:05


On verra ...


Teknofil 18/03/2010 05:06

C'est comme avec l'iPhone. Apple vise une clientèle qui n'aurait jamais acheté ça si ce n'était pas génial et ergonomique.

Philippe 16/03/2010 22:29


bizarre ... moi j'adhère pas du tout à ce truc trop gros, trop fermé, trop cher, ...


Teknofil 17/03/2010 01:03


Pourtant, ça va faire un malheur. Comme l'iphone. Et les prochaines versions amèneront leurs lots de "nouveautés" qui en feront un immanquable