De l'intérêt individuel à l'intérêt collectif

Publié le 28 Janvier 2012

Voilà, c'est fait. Première assemblée générale de copropriété et premières décisions collectives. Désolidarisation du chauffage collectif du quartier (qui va sur son demi-siècle) dans les années à venir et donc passage sur un autre type de chauffage collectif (par immeuble). C'est le début d'un parcours du combattant qui nous amènera à choisir la solution en janvier 2015 pour qu'elle soit effective pour l'hiver 2016-2017.

Les hypothèses retenues sont relativement conservatrices avec seulement 20% d'économie sur le carburant. Par rapport à ce que nous devrions payer cette année, cela ferait un amortissement compris entre 16 et 20 ans. Bien entendu, cela ne prend pas en compte les frais liés à l'âge de la chaudière actuelle, des canalisations, etc.

Pour ma part, je fais une hypothèse beaucoup plus optimiste, avec non seulement une économie comprise entre 33 et 40% (entre la chaudière et les canalisations) et surtout, paradoxalement, une augmentation du prix des carburants non négligeable : au minimum 50% en plus tous les 5 ans. Du coup, l'amortissement se réaliserait en moins de 10 ans, voire 5 ans dans le "meilleur" des cas !

Bien entendu, cela sera encore plus intéressant si on peut améliorer l'isolation des bâtiments, notamment au niveau des toitures avec pourquoi pas une toiture végétalisée, voire "solaire" ...

Rédigé par Teknofil

Publié dans #Planète

Repost 0
Commenter cet article