Apple, Steve & moi

Publié le 15 Octobre 2011

Cela fait quelques jours que je me demande comment aborder le sujet. Au départ, je n'avais prévu que de parler du nouvel iPhone mais une chose m'a fait changer d'avis en début d'après-midi : en passant à la Fnac, j'ai vu en premier lieu une table avec un grande affiche "Steve Jobs 1955-2011" comme on la voit sur le site web. Quelques produits & un cahier. Cela m'a non seulement surpris mais choqué.

 

Que l'on se comprenne bien, ce n'est pas choquant comme peuvent l'être des propos haineux ou des positions insupportables. Non, bien au contraire, cela m'a rappelé d'un seul coup la véritable place que Steve Jobs avait, y compris en France, dans la vie de quelques personnes.

 

Pour ma part, sans le connaître plus que ça, il fait parti des génies à part entière. Bien plus que Bill Gates ou Michael Dell, ou les fondateurs de Google & Facebook. Il s'agit certainement du dernier grand entrepreneur. Passé d'un garage à la première capitalisation boursière (avec le chiffre d'affaire et les bénéfices qui vont avec) en ... moins de 35 ans, c'est simplement incroyable.

 

Et cela l'est d'autant plus qu'il s'agit de "jouets". Certes pour grandes personnes (encore que ...). Mais Apple a eu un impact important sur moi & sur ma façon de voir les choses. Pas toujours en bien puisque des produits ont créé des besoins. Depuis 2004, de l'iBook à l'iPhone4, j'ai bien participé à la croissance d'Apple. Et réciproquement : le sens de la synthèse, de la simplicité et surtout de la compréhension accessible au plus grand nombre ont rencontré ma propre approche issue de l'enseignement universitaire.

 

Il y a encore peu, j'ai failli choisir (et ce choix n'est peut-être que repoussé) de me consacrer (terme bien choisi) au développement pour iDevices. Mais tous les jours, de l'iPhone au MacBook Pro, en passant par l'iPad ou l'AppleTV, j'apprécie particulièrement que l'informatique soit devenu un support pour d'autres activités (communication, information, photo,  vidéo, musique, etc.) plutôt qu'une fin en soi.

 

Je reste persuadé qu'avec l'iPad, Apple vient de créer le Mac du 21ème siècle (surtout avec iOS5 & iCloud) comme avec l'iPhone, ils ont crée le Mac portable ultime (il tient dans la poche !).

 

Bref, je ne sais pas conclure et j'espère juste que l'héritage de Steve Jobs sera encore plus grand que ce qu'il a fait.

Rédigé par Teknofil

Publié dans #Teknofil

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article