Un mois avec le dernier iphone

Publié le 21 Juillet 2009

Cela fait un mois que j'ai fait l'acquisition du dernier iphone, le 3GS, dans sa version 32Go. Que dire ? C'est une merveille : réactif, complet (la boussole n'est pas un gadget, loin de là) et surtout il propose une capacité à laquelle je n'ai pas encore trouvé une utilité.

Il faut dire que 32Go, c'est davantage que le disque dur de mon ibook qui aura 5 ans en octobre. On s'approche des 40Go de mon iPod 3G (celui qui m'a fait adorer Apple). Largement de quoi mettre mon audiothèque actuelle (j'écoute souvent la même chose) ainsi que des photos ou encore des vidéos (pour Amandine surtout).

D'ailleurs, Amandine s'est fait la main dessus et sur celui de sa maman pendant les 3 semaines passées en Chine. Il faut la voir cliquer sur le bouton iPod, choisir Vidéos pour les faire défiler pour choisir un épisode des Barbapapas ou des Mystérieuses Cités d'Or !

Pour ma part, je suis stupéfait par la vitesse de l'engin. Je crois que c'est clairement l'avenir de l'informatique portable. Ajoutez-lui un grand écran, un clavier et une souris et ça remplace un ordinateur ! Même les applications progressent rapidement, surtout avec la version 3.0 du système d'exploitation qui gère parfaitement l'ensemble.

Et si l'iphone était l'avenir du Mac ? Vivement l'an prochain (un nouvel iphone) ... ou ses évolutions (tablette, netbook, etc.)

Rédigé par Teknofil

Publié dans #HighTech

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

Philippe 25/07/2009 09:20

Par contre c'est l'avenir de l'iMac qui m'inquiète ...

Par ces temps de canicule, les derniers iMac sont à la limite de la rupture. Ca chauffe trop !

Même moi, qui n'aies qu'un proc à 2 Ghz je monte parfois à plus de 60°C !
Je me pose la question si je ne vais pas revenir sur PC ... avec linux ...

Teknofil 25/07/2009 19:36


60° ? A la limite ? Je ne crois pas. Le 2,93 du mbp monte à 80°. Cette génération de processeur est capable de supporter de sacrés températures ...

Ensuite, comparer le Mac à un PC sous Linux, c'est vraiment totalement différent et incomparable