Il n'y a pas que les LED

Publié le 26 Janvier 2009

Sony présente au CES une nouvelle génération d'écrans LCD équipés d'un rétroéclairage non pas LED mais HCFL. Il s'agit toujours de néons comme les CCFL mais plus efficient : c'est-à-dire consommant moins d'énergie pour développer la même luminosité.

Cela permet, sur un téléviseur Full HD de 40 pouces, de passer de 200 à 100W. Mais dans les faits, cela ne s'applique que dans les modes les plus éclatants, c'est-à-dire dans le cadre d'une forte luminosité du téléviseur pour compenser une forte luminosité environnante (par exemple dans les démonstrations en magasin).

En pratique, notamment dans le cadre d'un film (mode cinéma), il faut compter moins de 40% d'économie (100W au lieu de 160), ce qui est déjà bon à prendre. Surtout qu'en veille, c'est moins de 0,1W et qu'un gros bouton permet de tout couper (0W donc). De plus, un détecteur de présence permettra de couper le rétroéclairage si personne n'est dans la pièce, voire de passer en veille au bout de 30 minutes. C'est toujours bon à prendre dans le cadre des économies d'énergie et de maintien du pouvoir d'achat.

Malheureusement, les prix annoncés au Japon en ce début d'année sont assez élevés. Et le taux de change actuel ne permet aucun optimisme : il faut compter plus de 1500 euros pour le 40 pouces et certainement plus de 2000 pour le 46 pouces. Sachant que les modèles actuels verront sans aucun doute leurs prix baisser, beaucoup de consommateurs risquent de ne pas les sélectionner !

Source et photo : Les Numériques

Rédigé par Teknofil

Publié dans #HomeCinema

Repost 0
Commenter cet article