Donnant donnant

Publié le 4 Décembre 2008

Les européens se réunissent en ce moment pour le paquet climat, à savoir les propositions concrètes concernant le réchauffement climatique. Mais comme toujours, aucun accord digne ce nom ne semble émerger. Et le laisser-aller va encore une fois l'emporter. Ce n'est donc pas un exemple qui pourra influencer les prochaines négociations internationales qui devront remplacer le protocole de Kyoto.

Du coup, comment demander aux pays en voie de développement de ne pas reproduire nos erreurs alors que nous continuons dans la mauvaise direction ? En effet, même en France, on est loin d'être exemplaire. Et même si nos émissions ne dépassent pas celles de 1990 (en cela nous avons tenu nos engagements vis-à-vis des partenaires), il faudrait les diviser au moins par 2, si ce n'est pas 4 si on veut vraiment prendre le taureau par les cornes.

Sans cela, ce n'est pas les 3 milliards d'asiatiques et le milliard d'africains qui rêvent du mode de vie américain qui vont le faire. Bien au contraire. La Chine est certainement devenue cette année le plus gros pollueur. Certes, ils sont nombreux, mais vu que les américains n'ont pas vraiment fait d'efforts dignes de ce nom (le constat global est négatif même si sur certains points ils montrent la voie à suivre), c'est dire le peu d'empressement de Pékin pour assurer un équilibre climatique aux générations à venir.

Voire aux générations actuelles qui vont certainement souffrir plus tôt que prévu des impacts énormes de l'activité humaine sur l'environnement. Mais ça, c'est une autre histoire ...

Rédigé par Teknofil

Publié dans #Planète

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article