La PolFiction du dimanche (Episode 7)

Publié le 28 Septembre 2008

Cinq heures, le réveil sonne. Paris s'éveille. L'Elysée bourdonne depuis déjà deux bonnes heures. Tout le personnel nécessaire est prêt pour que la méccanique présidentielle ne s'enraye pas. Et le nouveau président  ne changeait rien à cette tradition républicaine. Il occupait ainsi les appartements qui lui étaient réservés et avait alloué les bureaux à ses proches collaborateurs, dont un pour le premier ministre vu le temps qu'il passait ici.

Mais une grosse différence commençait à se faire sentir : l'informatisation poussée des locaux qui permet d'économiser quelques tonnes de papiers. La nouvelle génération aidant, la mise en place ne posait pas de problèmes et le gain de place plus que sensible ! C'était la première implication de l'informatique quantique développé au sein des laboratoires européens. Cela permettait d'obtenir une puissance de calcul incroyable, au service d'une intelligence articielle (mais limitée) et surtout une sécurité de très haut niveau.

En dehors de cette avancée, le fonctionnement était toujours identique. Mais sans première dame, ce qui alimentait les discussions dans les couloirs. Toutefois, cela n'entravait nullement les performances incroyables de ces professionnels de l'organisation. Au contraire, l'efficacité était un accélérateur : les réunions qui s'enchaînaient n'avaient pas besoins d'organisation particulière, elles s'enchaînaient à une vitesse relativement importante du matin au soir.

Dans les cuisines, un jeune apprenti s'occupait des plats du soir. Il avait été contacté par des amis d'enfance pour essayer d'empoisonner le gouvernement lors du prochain déjeuner. Mais il n'avait pas encore donné sa réponse. De formation militaire, il connaissait les risques. Et bien que n'étant pas un fervent admirateur du président, il estimait que ce n'était pas une raison pour le zigouiller. Cependant, ses amis n'étaient vraiment pas des tendres et les risques étaient grands ... pour sa famille.

Lors de sa première pause, il alla expliquer sa situation au secrétaire général qui lui demanda de le suivre pour voir le président. Ce n'était pas vraiment ce qu'il attendait et se demandait ce que donnerait cette rencontre. Arrivée dans le bureau du président, il lui fut présenté et expliqua la situation. L'équipe présente prit de suite quelques mesures de sécurité. Le cuisinier fut remercié et on lui demanda s'il voulait aider à découvrir le fin mot de l'histoire afin qu'il n'y ait pas de répercussion. Il accepta et suivit les ministres en réunion pour trouver un début de solution.

Rédigé par Teknofil

Publié dans #Politique

Repost 0
Commenter cet article

Teknofil 28/09/2008 21:36

Mais c'est le principe même d'une série : accrocher les lecteurs, les laisser sur leur faim et les faire revenir (dimanche prochain) pour de nouvelles aventures (et pas masquées celles-là lol)

Le Baudet 28/09/2008 19:59

... Ben oui, mais la on reste sur notre faim HÉ!