L'imaginaire du 4x4

Publié le 5 Juillet 2007

Suite au billet concernant la haine des anti-4x4, il me semble intéressant d'en remettre une couche pour essayer de toucher le fond du problème : l'imaginaire du 4x4. En effet, lorsqu'on écoute tous les détracteurs, il est clair que l'on ne parle pas tout à fait de la même chose ...

En premier lieu, je tiens à rappeler que, 4x4 ou pas, tous les véhicules polluent. Au moins au stade de leur élaboration/production et pas qu'un peu. En effet, entre la masse des matières premières et le produit fini, il y a comme eu une évaporation !

De plus, l'automobile n'est pas la pire cause de pollution. Et sans la dédouaner, loin de là, il faut la remettre en perspective. Face aux enjeux climatiques, ce n'est qu'un élément minoritaire du problème ... Et c'est peu face aux dangers du nucléaire, que ce soit dans son application civile ou militaire !

Dès lors, mon propos est certes polémique mais pas tant qu'on le pense. Lorsqu'on prend le temps d'écouter les autres, phénomène de plus en plus rare aujourd'hui, on comprend parfaitement que l'on ne s'entend pas ! Les termes n'ont pas la même signification dans des bouches différentes. Et pour beaucoup, 4x4 est un terme qui désigne ces mastodontes qui n'ont pas leur place dans les villes : Hummer, Range Rover, Touareg, Cayenne, Q7 et autres Land Cruiser (désolé pour la liste non exhaustive).

Signes distinctifs : leurs vitres latérales commencent au-dessus de la toiture de votre voiture, les pneus vous arrivent au bassin, l'animal mécanique est plus lourd qu'un éléphant et son moteur pèse à lui seul plusieurs quintaux. Je vous passe l'attirail du guerrier : lames coupe-frites devant, bazookas à l'arrière et marche-pied (sans  paillasson) sur les côtés.

La fiche technique est souvent éloquante : largement plus de 2 tonnes, moteur dépassant généralement les 300cv et consommation à l'avenant (rarement moins de 15 litres aux 100 kilomètres, souvent le double en ville ... y compris en diesel). Bref, il s'agit de voitures hors normes. Je suis d'accord pour crier au loup (ou plutôt au mamouth) avec tout le monde. Sauf que ... ben oui, il y a un hic : ces monstres sont minoritaires, que dis-je, ultra-minoritaires et représentent moins de 1% des immatriculations de cette niche de marché et encore moins d'un point de vue national.

Du coup, quand on parle DES 4x4, il ne faut pas trop penser à ceux-là. Non, ils sont loin d'être représentatifs. En plus, ils ont toujours pour eux de moins polluer que les vieilles voitures ! Mais où va-t-on mes braves gens ?

Rédigé par Teknofil

Publié dans #Automobile

Repost 0
Commenter cet article

Teknofil 05/07/2007 23:20

Encore une fois, et comme écrit, je ne suis pas là pour dédouaner, mais plutôt pour faire ouvrir les yeux.
J'ai déjà bien parlé des voitures électriques et de la bêtise publique qui fait que le tournant n'a pas été pris et à peine amorcé au début des années 1990 alors que les usines de batterie ont été construites, que les constructeurs ont proposé de petites voitures sympas, etc.
Mais qu'a fait la France, entreprises, administrations, et citoyens ? Rien ! Les promesses n'ont pas été tenues. Et pour oublier cet épisode, quoi de mieux que de taper sur les 4x4 ? Mais pourquoi ne pas taper sur les voitures qui polluent le plus ? On élimine 10% des voitures, on réduit la moitié de la pollution ! Mais ça, on ne préfère pas en parler ...

Philippe 05/07/2007 21:42

Que tu prennes le prétexte de la pollution relative pour dédouaner la mauvaise image des 4x4 est fallacieux. Car selon moi, nous ne sommes plus dans le mieux polluer mais le plus polluer du tout ! Alors tu aimes les 4x4 soit, mais assume !
Pas n'importe lesquels apparemment : plutot petits, pas trop puissant, une panda ? Treve de plaisanterie, pourquoi ne pas mettre en avant les voitures electriques plutot ?
Pour info la pollution des véhicules représentre 30 % de la pollution atmosphérique ce qui est loin d'être négligeable.
En guise de méditation, je te fais remarquer que 90% des trajets en voiture ne dépasse pas 5 km. Heureusement qu'il y a les embouteillages sinon le pots catalytiques n'araient même pas le temps de servir !