Pomme sombre

Publié le 29 Octobre 2016

Avec l'arrivée des nouveaux MacBook Pro, annoncés jeudi soir (heure française), Apple a confirmé un point : la pomme n'est plus rétroéclairée au dos de l'écran. On s'en doutait depuis l'arrivée du dernier MacBook (le Retina pour être précis). Mais cela est sensible depuis des années : sur les iPhones et surtout les iPads (ces machines qui "doivent" remplacer les PC), elle ne l'est pas sur ces machines. Et ne l'a jamais été. Néanmoins, cela n'a jamais empêché d'en vendre des millions. Pour ne pas dire des dizaines ou des centaines de millions ...

Après une telle introduction, que dire ? Simplement qu'il s'agit de superbes machines qui sont le résultat de choix poussés au bout : plus que des connecteurs USB-C (mais "compatibles" ThunderBolt3 et donc DisplayPort) au nombre de 2 ou 4 selon le modèle, une barre tactile OLED en haut du clavier pour les modèles haut de gamme qui va vite devenir un must have (quid des claviers "externes" plus classiques ?) et surtout l'intégration d'un très grand trackpad pour le modèle 15 pouces et du Touch ID. Ce dernier va apporter l'usage que connaissent depuis quelques années les utilisateurs d'iPhone et d'iPad : ouvrir sa machine du bout du doigt et ce de manière sécurisée.

Une autre remarque est l'abandon par Apple du marché des écrans. Certes, les portables et les iMacs sont toujours équipés de dalle d'excellente qualité. Tout comme les iPhones et les iPads. Mais Apple ne produira plus d'écran pour accompagner ces machines. Et c'est LG qui a été mis sur le devant de la scène jeudi soir. Ou plutôt à l'arrière plan avec un magnifique écran 5K (similaire à celui de l'iMac) tout équipé : port USB-C, ThunderBolt, hauts-parleurs (mais feront-ils mieux que ceux des portables, Apple étant devenus un expert du son intégré en mobilité ?) et surtout webcam. Une autre page se tourne.

Reste un évènement qui va aussi conforter les adeptes : Apple redevient LA marque premium avec une qualité et un prix particulièrement élevé. Mais in fine, c'est dans les gènes d'Apple (le BMW de l'informatique voire mieux encore si on compare à l'horlogerie ... autre marché attaqué par Apple avec un certain succès). Pour ma part, ça me conforte : il vaut mieux investir dans du matériel de qualité (et prendre les garanties/assurances associées si nécessaire) qui va durer plutôt que de se contenter du jetable que l'on peut trouver en face.

D'ailleurs, ils ne s'y sont pas trompés et les principaux concurrents, Microsoft, Google, HP, Sony, Samsung, LG mais aussi Lenovo, Xiaomi, Huawai & co suivent cette tendance avec des produits de bien meilleure qualité qu'auparavant, innovants et ... bien plus chers aussi.

Dans tous les cas, quelque soit le prix, le contexte, la qualité reste !

N.B. : billet écrit sur un MacBook Pro 17 pouces de 2009 qui est certes totalement dépassé d'un point de vue technologique mais qui n'a toujours pas besoin d'être remplacé. CQFD

Rédigé par Teknofil

Publié dans #HighTech

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article