Apple ne manque pas d’air

Publié le 26 Octobre 2013

En présentant deux nouveaux iPad. Ou plutôt en présentant un nouvel iPad et une belle mise-à-jour, Apple a préparé sa gamme de tablettes pour les fêtes de fin d’année. Certes, il reste deux prix d’appel avec l’iPad Mini et l’historique iPad 2. Mais le nouveau Mini Retina et surtout le nouvel iPad Air devrait faire un carton dans les mois qui arrivent. Surtout, l’arrivée de l’écran retira, du dernier processeur A7 (et de son coprocesseur M7) ainsi qu’une version 128Go va propulser le mini retira en coeur de gamme. Et cette fois-ci, avec tous les arguments pour justifier son prix pretium.

Mais Apple a aussi présenté des nouveaux MacBook Pro … Retina. Exit la gamme classique hormis le 13 pouces qui restent en prix d’appel (avec son graveur DVD et son disque à plateau). Le reste de la gamme de portables, que ce soit des MacBook Pro ou des MacBook Air sont donc tous équipés de mémoire de masse Flash à très haute vitesse. La gamme Pro présente en plus un écran Retina du plus bel effet. Avec une baisse de prix sensible … qui s’explique principalement par la configuration (mémoire vive, mémoire de masse, processeur et carte graphique).

De plus, l’arrivée d’un nouveau Mac Pro, attendu depuis des lustres par les amateurs éclairés et les professionnels exigeants, a indiqué qu’Apple désirait bien couvrir l’ensemble du spectre (de l’iPad Mini à 300 euros au Mac Pro à plusieurs milliers d’euros). Parce qu’il ne faut pas se tromper : de l’iPad au Mac, il n’y a plus qu’un petit pas. Tant en terme de prix qu’en termes d’usages. Ou plutôt qu’un petit pas, il y a une véritable continuité qui se retrouve dans les interfaces communes.

Ainsi, Mavericks, première « rupture » graphique depuis des années, permet à OS X (et donc au Mac) de se rapprocher d’iOS (et donc des iPad). Mais aussi inversement en donnant la possibilité à cet écosystème de vivre en parfaite symbiose, bien aidé en cela par iCloud qui permet de synchroniser toutes les données. Y compris avec l’iPhone.

Reste encore à intégrer totalement les AppleTV (en proposant de surfer dessus, d’autres applications, etc.) ainsi que les iPhone qui de par la taille de leurs écrans ne peuvent pas, pour l’instant, s’inscrire dans la continuité des interfaces. Néanmoins, l’ergonomie globale pourra encore évoluer pour un rapprochement plus important. Et l’iPhone reste une magnifique petite tablette permettant non seulement de lire ses mails, de surfer, de regarder des vidéos, d’écouter de la musique mais aussi de prendre des photos ou des vidéos … tout en sachant passer un coup de fil !

Enfin, il me semble qu’Apple doit encore fournir une solution de stockage centralisée. Mais suis-je bête, le Mac Mini est parfait pour cela …

Rédigé par Teknofil

Publié dans #HighTech

Repost 0
Commenter cet article